Personne ne vous appelle? C’est peut-être la faute d’Internet.

Votre image en ligne peut être un outil puissant pour propulser votre carrière mais elle peut aussi vous nuire si elle est mal gérée. En date d’aujourd’hui, un profil LinkedIn a autant d’importance qu’un CV. Voici quelques faux pas, assez communs et faciles à éviter.

Différences dans l’expérience sur LinkedIn vs CV, CV en ligne ou site Web

J’observe quelquefois une différence considérable entre l’expérience inscrite en ligne et celle inscrite sur le CV.

Des expériences de travail ou employeurs « oubliés » sur l’un ou l’autre, peuvent laisser une mauvaise impression au niveau de votre crédibilité mais aussi au niveau de votre sens de la qualité et du travail bien fait.

Erreur 404 ( s’applique surtout aux professionnels en TI ou ceux ayant un portfolio ou site web)

Assurez-vous que le site et ses liens fonctionnent bien avant de l’inclure dans votre CV.

Mentionner un site qui fonctionne mal lorsque vous appliquez, par exemple, pour un poste de développeur web, réduira de façon considérable vos chances d’être considéré pour le poste.

Plusieurs bons outils existent pour créer un CV en ligne fonctionnel comme about.me ou doyoubuzz.com.

Pour les blogues, wordpress.com offre une plate-forme fiable et gratuite.

Finalement, les sites remplis d’émoticônes animés ou de publicités douteuses sont à proscrire.

Adresse courriel douteuse

Si vous utilisez votre courriel en recherche d’emploi, créez en un simple et neutre. Utiliser son nom ou le nom de votre incorporation est un bon choix.

Danthedestroyer360@hotmail.com ne vous donnera pas nécessairement la meilleure image. De plus, en utilisant un courriel distinct pour votre recherche d’emploi, il sera plus facile pour vous de gérer vos communications.

Photo de profil LinkedIn inappropriée

Les photos de profil LinkedIn avec un animal, un enfant, de l’alcool ou avec n’importe quel élément ajouté à l’aide d’un logiciel d’édition de photo sont à proscrire. Une photo professionnelle n’est pas nécessaire mais assurez-vous d’y être facilement identifiable et neutre.

Informations publiques mal gérées

En période de recherche d’emploi, ayez un peu de réserve sur vos tweets et votre profil public Facebook.

Si vous avez un blogue, et que vous l’inscrivez sur votre CV, veuillez aussi vous assurer de ne pas rédiger d’informations compromettantes, dénigrantes pour votre employeur actuel ou ex-employeur, votre équipe de travail, sur les technologies et méthodologies utilisées.

Pour connaître votre trace virtuelle, faites une recherche Google sur vou.

Il faut toujours garder en tête que de l’information professionnelle publique est disponible sur chacun de nous.

Heureusement, avec les bons outils et un minimum de contrôle, il est aussi possible d’utiliser internet pour renforcer votre image et maximiser vos chances d’obtenir un meilleur emploi.

Marie-Eve Bernard – L’Oeil du Recruteur